Actualités

Iran: une vision stratégique de la déstabilisation régionale

Une conférence internationale intitulée « Le rôle de l’Europe dans l’atténuation des tensions au Moyen-Orient: influences des acteurs étatiques en Europe »  organisée par le CEDS (Centre d’études démocratiques européennes) s’est déroulée  ce mardi  dans la capitale fédérale allemande .

Modérée par  Volker Beck, ancien membre du Bundestag, la conférence a porté  sur une analyse des problèmes géopolitiques régionaux du golfe persique.  Les nombreux présents ont assisté à des exposés expliquant l’origine des tensions géopolitiques croissantes dans la région, particulièrement accentuées par la stratègie déstabilisatrice  de l’un des acteurs majeurs du Golfe, à savoir l’Iran .

Le professeur à l’Institut de Sciences Politiques et de Sécurité Intérieure et analyste principal au thinktank  VisionWare, Felipe Pathé Duarte, a démontré que l’Iran agissait en deça des lignes de la guerre conventionnelle, utilisant un mixage d’instruments  militaires et paramilitaires, y compris des forces de substitution, des missiles à courte et moyenne portée, des cyberoutils, des actes militaires perpétrés par des « structures civiles » , ce qui lui a permis jusqu’à présent  de mener le jeu et soumettre  les acteurs régionaux à son avantage.

La stratègie de l’Iran est une stratègie sophistiquée incluant plusieurs axes , à court, moyen et très long terme, et même générationnelle .  Au niveau de l’éducation, Markus Sheff, directeur general d’IMPACT-se, a expliqué que le programme scolaire iranien,    tel que traduit en  particulier dans les manuels scolaires , était une très performante plateforme   pour formater les jeunes esprits des enfants  de Teheran  et de ses provinces, nourrir les rêves expansionnistes de l’Iran et ancrer les  opinions négatives sur les valeurs occidentales. A titre d’illustration, il a précisé qu’il est enseigné aux élèves de 4eme année secondaire  en matière technologique comment démonter et remonter le fusil AK 47 .

Plusieurs parlementaires allemands ont développé l’idée que les Gardiens de la révolution iraniens sont  aujourd’hui devenus plus un outil stratégique destiné à exporter « l’idéologie extrémiste iranienne » qu’un corps armé de défense nationale. 

Ce corps a dorénavant pour mission d’exporter  la terreur partout dans le monde,   en soutenant les milices extrémistes armées, militairement et financièrement.  Ainsi aussi bien les Houthis que le Hezbollah au Liban   n’existeraient plus depuis bien longtemps sans le support des Gardiens de la Révolution .

Le député européen Indrek Tarand a présenté un message vidéo mettant l’accent sur l’importance du sujet aujourd’hui, non seulement pour l’Union Européenne,  mais également pour le reste du monde. Il a exhorté en conclusion a agir pour réduire le pouvoir déstabilisateur de l’Iran au plus vite, pour éviter de futures catastrophes humanitaires , et empêcher l’embrasement de la région.

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close