Actualités

Les présumées maladies liées à la cigarette électronique : les vapoteurs doivent éviter les liquides contenant le THC (cannabinoïdes)

Plusieurs cas de maladies respiratoires ainsi que 2 décès ont été signalés récemment aux Etats Unis, à la suite d’une utilisation présumée de produits de vapotage.

La Food and Drug Administration (FDA), la plus haute instance sanitaire du pays de l’oncle Sam, a exprimé à plusieurs reprises sa préoccupation concernant ces incidents et a affirmé collaborer étroitement avec les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) des États-Unis, ainsi qu’avec les partenaires de la santé publique locaux et locaux, pour mener une enquête dans les meilleurs délais.

Alors que les travaux des centres de la santé fédérale et des États se poursuivent afin de collecter davantage d’informations sur les produits utilisés et les identifier, la FDA fournit aujourd’hui aux consommateurs des directives permettant de les protéger. En effet, la majorité des échantillons testés par les États ou par la FDA, dans le cadre de cette enquête en cours, ont été identifiés comme des produits de vapotage contenant du tétrahydrocannabinol (ou THC, composant psychoactif de la plante de marijuana), et la plupart renfermaient également des quantités importantes d’acétate de vitamine E. La vitamine E acétate est une substance présente dans les produits de consommation topiques ou les compléments alimentaires, mais les données concernant ses effets après inhalation sont limitées à ce jour.

Au moins un des décès rendus publiques, semble avoir été lié à des produits de vapotage illicites contenant du THC. Dans de nombreux cas de maladies signalées aux États-Unis, les patients ont reconnu l’utilisation récente de produits de vapotage contenant du THC lors de discussions avec le personnel soignant ou lors d’entrevues de suivi menées par le personnel du service de santé.

Il est important de noter qu’il faut plus d’information pour mieux comprendre s’il y a un lien évident entre des produits ou des substances en particulier et les maladies signalées. Afin de recueillir et d’analyser le plus d’information possible, le laboratoire de la FDA travaille en étroite collaboration avec tous les partenaires fédéraux et étatiques pour identifier les produits ou les substances qui peuvent causer les maladies.

Bien que la FDA ne dispose pas actuellement de suffisamment de données pour conclure que le THC ou la vitamine E acétate est la cause des lésions pulmonaires recensées, l’agence estime qu’il est plus prudent d’éviter d’inhaler ces substances. Étant donné que les consommateurs ne peuvent pas être certains que les produits de vapotage contenant du THC peuvent contenir de la vitamine E, ils sont priés d’éviter d’acheter des produits de vapotage dans la rue et les circuits parallèles, et de s’abstenir d’utiliser de l’huile de THC ou de modifier/ajouter des substances aux produits achetés en magasin.

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close