Business et finances

La Fondation Orange lance la 2ème édition du Prix Orange du Livre en Afrique

Après le succès de la première édition, la Fondation Orange a choisi de renouveler en 2020, avec le soutien de l’Institut Français, le Prix Orange du Livre en Afrique.

La Fondation Orange, engagée dans 18 pays africains a pour ambition d’accompagner ces pays dans leur développement, y compris sur le plan culturel.

 La reconnaissance des talents littéraires africains

 Le Prix Orange du Livre en Afrique répond à la volonté de la Fondation Orange d’œuvrer pour la promotion des talents littéraires africains et de l’édition locale africaine.

Ce prix récompensera en 2020 un texte de fiction écrit en langue française par un écrivain africain et publié par une maison d’édition basée sur le continent africain. Les livres éligibles doivent être publiés entre le 1er novembre 2018 et le 30 octobre 2019.

Les maisons d’édition qui veulent participer ont jusqu’au 30 novembre 2019 pour proposer deux ouvrages maximum.

Une présélection de six romans sera faite par six comités de lecture basés en Tunisie, au Sénégal, en Guinée, au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Mali. La liste des romans finalistes sera communiquée fin février 2020. Les auteurs finalistes et leurs éditeurs seront invités à Paris en mars à l’occasion du salon Livre Paris.

Le jury, présidé par la romancière et universitaire Véronique Tadjo, est composé d’écrivains, de critiques littéraires ainsi que de personnalités reconnues dans le monde littéraire. Il aura pour mission de désigner le lauréat parmi les six auteurs finalistes. L’annonce du lauréat se fera début juin 2020 lors d’une cérémonie dans une capitale africaine. En plus d’une dotation de l’équivalent de 10.000 €, le lauréat bénéficiera d’une campagne de promotion de son ouvrage.

En 2019, le choix du jury s’est porté sur le livre de l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal, Munyal, les larmes de la patience, paru aux éditions Proximité en 2017. Dans ce roman, l’auteur, très engagée contre les discriminations sociales et la condition de la femme dans le Sahel, traite des questions des violences conjugales dans les mariages polygamiques et le rude combat de l’émancipation de la femme dans le Sahel et en Afrique. Djaïli Amadou Amal intégrera le jury de cette 2e édition.

Plus de détails et les modalités de participation sur  https://www.fondationorange.com/2e-edition-du-Prix-Orange-du-Livre-en-Afrique-c-est-parti 

A propos de la Fondation Orange

La Fondation Orange mène depuis plusieurs années des projets visant à soutenir l’accès à la culture et aux savoirs pour tous, notamment à travers de nombreux MOOC culturels avec de grandes institutions françaises. Ainsi depuis 2009 en France, le Prix Orange du Livre récompense une oeuvre littéraire écrite en français et publiée à la rentrée littéraire de janvier. La Fondation Orange s’engage pour l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des femmes en difficulté : les jeunes sans qualification ni emploi, les femmes en situation précaire, les personnes avec autisme. Depuis 30 ans, les actions de la Fondation leur donnent accès à l’éducation, à la santé, à la culture pour leur permettre de mieux s’intégrer dans la société. Nous contribuons également à la démocratisation de la culture auprès de tous les publics en favorisant l’accès à la musique vocale, au livre, aux musées. La Fondation intervient aujourd’hui dans tous ces domaines, pour que le numérique devenu essentiel, soit un facteur d’égalité des chances. Ainsi, avec le soutien de ses salariés engagés, la Fondation Orange permet chaque année, dans 30 pays, à près de 2 millions de personnes de prendre un nouveau départ.

« Fondation Orange, vous rapprocher de l’essentiel »

En savoir plus : fondationorange.com

A propos de l’Institut Français

L’Institut français est l’établissement public chargé de l’action culturelle extérieure de la France. La diffusion du livre français dans le monde est un enjeu à la fois culturel, intellectuel et économique. Le pôle Livre et Médiathèques poursuit dans la durée, en collaboration avec le réseau culturel français à l’étranger, les objectifs suivants :

·         Favoriser les échanges professionnels internationaux, en initiant et soutenant des rencontres thématiques entre éditeurs français et étrangers ou entre professionnels du livre et de l’audiovisuel, pour susciter l’adaptation d’œuvres littéraires françaises à l’écran.

·         Soutenir la cession de droits et la traduction avec des programmes d’aide à la publication aux éditeurs étrangers qui développent un catalogue de titres traduits du français ou la Fabrique des traducteurs qui contribue à renouveler les générations de traducteurs du français dans le monde.

·         Accroître la visibilité des auteurs de langue française en favorisant leur mobilité internationale et leur rencontre avec leurs publics étrangers, à travers des programmes de résidences,

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close