Actualités

Corée du Sud: le plasma pour le traitement contre la Covid-19

Plusieurs traitements contre le Covid-19 sont en cours d’essai clinique. Parmi les pistes les plus prometteuses, il y a l’utilisation du plasma de patients déjà guéris du coronavirus pour traiter les malades.

Les patients qui ont guéri du Covid-19 sont immunisés contre ce virus parce que leur organisme a produit des anticorps spécifiques.

L’idée des chercheurs est donc d’extraire le plasma sanguin de ces personnes immunisées, d’isoler les anticorps qui s’attaquent au Covid-19 et de les injecter à des personnes encore malades.

En Corée du Sud, plus de 4000 fidèles de l’église de Shincheonji, guéris du Covid-19 (ce groupe religieux avait été victime d’une contamination massive par le virus), ont déclaré qu’ils étaient prêts à faire un don de plasma sanguin pour aider à la recherche d’un remède contre le virus.

La valeur de la quantité totale du sang donné par les 4000 personnes s’élève à environ 83 milliards de dollars, en comptant 500ml de sang par personne, sur la base de l’indice actuel des Etats-Unis. Le personnel du Laboratoire de la Croix Verte a déclaré : « Avec environ 200 personnes guéries qui ont décidé de faire don de leur sang, nous avions des difficultés pour accélérer la recherche d’un remède. Cette fois-ci avec le don du sang massif des fidèles de Shincheonji, le problème de la pénurie de sang sera résolu. »

Les autorités sanitaires coréennes expliquent que la thérapie par plasma peut entraîner une réduction de la mortalité, en particulier chez les patients sévères, en l’absence d’autres traitements tels que les vaccins.

En début d’année, la propagation rapide du virus en Corée a fait de nombreuses victimes parmi les fidèles de l’église de Shincheonji à Daegu. Le danger d’une contamination massive était prévisible en raison du grand nombre de touristes chinois qui avaient visité Daegu, avant même la contamination de fidèles de l’église.

Un responsable de Shincheonji a déclaré : « Nous avons discuté avec les autorités sanitaires pour élaborer un plan détaillé concernant les dons. Grâce au soutien du gouvernement et du personnel médical, certains fidèles guéris ont déjà fait un don personnel et ont révélé leur volonté de contribuer à la société. »

Selon le Centre coréen de contrôle et de prévention des maladies (KCDC), il semble qu’au moins 5213 des 12 484 personnes infectées en Corée sont liées à Shincheonji. Certains gouvernements locaux en Corée du Sud ont déposé une plainte alléguant que l’église de Shincheonji n’avait pas fourni une liste complète de ses installations et de ses fidèles et n’avait pas coopéré avec les autorités. En particulier, la ville de Daegu a déposé une plainte contre Shincheonji pour dommages et intérêts de 100 milliards de wons (environ 73,53 millions d’euros).

Cependant, le vice-ministre de la Santé et du Bien-être social, M. Kang-Lip KIM, a déclaré : « Il n’y a aucune preuve que Shincheonji ait fourni une liste falsifiée ou incomplète. Il n’y avait que des différences mineures. » Des études approfondies sur Shincheonji et le Covid-19 ont également déclaré que l’église « a fourni la liste complète six jours après la demande du gouvernement, et lorsque le gouvernement a demandé la liste des biens immobiliers, il n’était pas clair si les installations fermées étaient incluses ». Au 26 juin, la Corée du Sud a fait état de 12 602 cas confirmés et de 282 décès dus au COVID-19.

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close