Vous êtes ici : Accueil / Actualité / 30 étudiants tunisiens iront en stage en Chine chez Huawei

30 étudiants tunisiens iront en stage en Chine chez Huawei

 

 

Ils seront 30 jeunes étudiants tunisiens à partir en Chine y effectuer un stage en technologies de communication de pointe chez Huawei, leader mondial des TIC. Ces stages qui s’étalent sur trois promotions de 10 étudiants par an sur la période 2018 – 2020, s’inscrivent dans le cadre du programme international « Seeds for the Future », destiné à initier les jeunes ingénieurs aux innovations technologiques avancées et les préparer à la vie professionnelle. Une première phase, bénéficiant à 10 étudiants tunisiens avait été initiée en 2015 grâce à la coopération tuniso-chinoise des ministères des Technologies, de l’Enseignement Supérieur et des Affaires Etrangères, de l’ambassade de Chine, et de Huawei Tunisie. Le succès remporté par cette première expérience a incité l’entreprise chinoise à la reconduire pour trois ans à partir de cette année et de l’étendre à 30 étudiants qui séjourneront pendant deux semaines à Shenzhen au centre de R&D de Huawei.

Le protocole d’accord relatif à ce projet 2018 -2020 a été signé vendredi matin au siège du ministère des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, par le ministre des Technologies et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, le directeur général de Huawei, Saeed Xia et Slim Choura, représentant du ministère de la Recherche Scientifique et de l’Enseignement Supérieur.

A l’issue de la signature de l’accord, Anouar Maarouf, ministre des Technologies et de l’Economie numérique, a déclaré : « La Chine est un partenaire privilégié pour la Tunisie et même pour les pays africains en général. En effet, la Chine est présente en Afrique, un continent en plein essor ouvert aux investissements. La Tunisie possède un statut particulier : c’est un talent hub, où les talents sont des points d’appui. Le témoignage de Mohamed Aziz Gayes, un étudiant de l’édition 2016 qui a témoigné sur son parcours] est un exemple de réussite. En partant deux semaines en Chine grâce à Huawei, Huawei permet aux étudiants de bénéficier d’une opportunité cruciale pour leur avenir ».

Pour sa part, Wang Wenbin, ambassadeur de Chine, a affirmé : « Je remercie le gouvernement tunisien de s’être autant impliqué dans la coopération avec la Chine.  L’investissement dans les TIC est primordial pour la Tunisie. Ce secteur représente à lui seul 7% du PIB. « Seeds for the Future » est destiné à inculquer aux étudiants une formation intensive dans ce domaine. Pour l’éducation, la coopération tuniso-chinoise se décline en deux axes. En effet, en plus de « Seeds for the Future », la Chine accorde des dizaines de bourses d’étude chaque année aux étudiants de l’Enseignement Supérieur. Compte tenu de sa situation géostratégique, de l’évolution future du secteur et de la fine compétence des ingénieurs tunisiens, le pays possède un capital humain majeur pour les années à venir. »

De son côté, Saeed Xia, directeur général de Huawei Tunisie, a déclaré : « « Depuis trois ans, le programme « Seeds for the Future » est toujours une belle réussite. Huawei  sélectionne les candidats. Ces derniers bénéficient d’un certificat à l’issue du programme, et ensuite d’opportunités pour des stages et des emplois dans le domaine des TIC. Grâce à la formation des candidats, Huawei favorise le développement local. A l’avenir, les technologies futures résident dans l’IA (Intelligence Artificielle), les TIC, le cloud computing et la data 5G ».

Du point de vue de l’enseignement, Slim Choura, représentant du ministère de l’enseignement Supérieur, explique : « Les étudiants qui ont participé au programme « Seeds for the Future » sont la crème de la crème : 10 étudiants ont été choisis parmi 307 candidats ».

Lancé en 2008 en Thaïlande, le programme « Seeds for the Future » rassemble des étudiants de plus de 96 pays et régions à travers le monde. Dix ans plus tard, on peut dire qu’il constitue une belle réussite : plus de 280 universités participantes et 30 000 candidats, dont plus de 2700 ont étudié en Chine. Huawei œuvre à travers ce programme à développer les talents locaux en TIC en les mettant directement en contact avec l’entreprise, en favorisant l’entente internationale et en encourageant la digitalisation à l’échelle régionale. Le programme a intéressé plusieurs personnalités officielles à travers le monde. A ce jour, une vingtaine de chefs d’Etat et une cinquantaine de chefs de gouvernement ont honoré des événements s’y afférant.Accord

(75)

Les commentaires sont fermés.