mercredi , novembre 22 2017
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / BERD: promouvoir l’entreprenariat et les PME innovantes dans une économie mondialisée

BERD: promouvoir l’entreprenariat et les PME innovantes dans une économie mondialisée

eya3

Les Mécanismes d’Appui de la BERD aux PME Tunisiennes

LepointTn-Le bureau régional de la confédération des entreprises citoyennes tunisiennes de Béja, présidé par Mme Eya ESSIF, en partenariat avec les bureaux régionaux du Nord Ouest ( Jendouba, Séliana et El kef), le gouvernorat de Béja, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, a organisé, le mardi, 31 Mai, la première Conférence sur « les Mécanismes d’Appui de la BERD aux PME Tunisiennes ».

La conférence a été consacrée à l’évaluation des priorités d’action qui permettraient de concrétiser la contribution des PME, et notamment des plus innovantes d’entre elles, à l’amélioration des performances économique, notamment sur le plan de l’emploi et de la productivité. … et d’œuvrer en faveur de PME dynamiques et innovantes dans un contexte mondialisé.

eyyy

BERD : ouvrer en faveur de PME dynamiques et innovantes dans un contexte mondialisé 

Élargir la gamme des instruments et mécanismes d’Appui aux PME Tunisiennes était le centre de l’intervention de Mr Anis ELFAHEM, le Directeur National du programme d’appui aux PME Tunisiennes BERD, qui a présenté son programme qui vise essentiellement à accroître le nombre d’options d’appui et de soutient à la disposition des PME et des entrepreneurs, en améliorant la compréhension de tout l’éventail des instruments de financement de la BERD auxquels ils peuvent avoir accès en diverses circonstances

eya1

Mr Anis EL FAHEM, a aussi communiqué sur les différents services d’assistance directe mises à disposition aux PME à travers la mobilisation de l’expertise locale et internationale dans le cadre du PACS.

Evaluer les priorités applicables aux politiques à l’égard des PME

Le débat orchestré par Mme Eya Essif, était autour de l’encouragement de tous les parties prenantes à réfléchir aux nouvelles approches et aux politiques novatrices à l’égard du financement, d’appui et de soutient des PME et surtout de réagir face un écosystème qui souffre en silence. Plusieurs recommandations et  exemples, fruit d’un fructueux et un riche débat  sur les modèles d’appui seront utiles pour les décideurs dans les régions et les praticiens en Tunisie. 

eya6

Une dimension locale importante

Monsieur  Houcine HAMDI , Gouverneur de Béja, a affirmé que les politiques visant les PME ont aussi une dimension locale importante. De fait, les autorités locales, soucieuses d’accélérer le développement ou d’inverser le déclin de bassins locaux tant défavorisés que prospères, se préoccupent presque toutes d’œuvrer pour une hausse des taux de création d’entreprises.

eya5

Des programmes ont été instaurés par la gouvernorat de Béja, et qui vise essentiellement à la réduction de la détresse sociale et du chômage, y compris chronique, ces mesures ont été appliqués dans l’ensemble de la région. Monsieur  Houcine HAMDI, a ajouté que les entreprises nouvelles peuvent comporter un certain nombre d’avantages qui contribuent au développement local, dont la progression de l’emploi et des revenus, l’accroissement de l’offre de services destinés aux consommateurs et aux entreprises, et parfois un effet de modèle et d’entraînement.

Les éléments qui déterminent les taux de création d’entreprise au niveau local sont entre autres la démographie, le chômage, le niveau des richesses, le profil éducatif et professionnel de la main-d’œuvre, la prévalence d’autres petites entreprises et la dotation en infrastructures.

eya4

Messages et recommandations en faveur des PME Tunisienne dans une économie mondialisée  

Dans leurs grandes lignes, des experts de grand calibre dont Prof. Jelel Ezzine, Prof. Khaled HRAGHI, Mr Adel chouari, Mr Khaled ben Gharbiya, … ont soulignés que les programmes et les politiques de soutien doivent faire l’objet d’une évaluation systématique… pour traiter les carences de l’action et du marché qui entravent l’activité entrepreneuriale et restreignent la latitude de croissance des petites entreprises innovantes, les pouvoirs publics ont souvent besoin d’aller au-delà de la simple fourniture de conditions cadres qui influent sur l’environnement des entreprises. Concrètement, il leur faut établir à l’intention des petites entreprises des programmes et des politiques de soutien qui peuvent s’avérer complexes et nécessiter des ressources peu disponibles. Nombre de ces programmes et politiques sont déjà élaborés et mis en œuvre au niveau local .

Pour en garantir la rentabilité économique et le bon ciblage, il est important de procéder systématiquement à leur examen et à leur évaluation. Les problèmes que cela pose sont abordés plus loin.

ey10

Un programme promoteur d’appui à l’Amélioration de l’accès aux Marchés africains

Mr Anis Jaziri, a souligné que le marché africain est un marché porteur pour les entreprises exportatrices et les PME tunisienne. Le continent africain n’a de cesse d’attirer les regards depuis plus d’une décennie : alors que les taux de croissance sont en berne dans les pays développés et que les économies émergentes d’Asie et d’Amérique Latine connaissent un ralentissement important, l’Afrique, avec un PIB supérieur à 2 000 milliards USD, affiche des taux de croissance supérieurs à 6% et attire de plus en plus d’acteurs et pour cette raison que la « Tunisia Africa Business Council-TABC est devenu un instrument de forte potentiel pour élargir les horizons de partenariat et promouvoir les relations entre les PME du nord et du sud du Sahara.

eya

La conférence a été l’occasion de se réunir afin de mettre en place des mécanismes d’appui pour nos entreprises et d’élaborer de nouvelles idées, de nouveaux processus et de nouvelles technologies leur permettant de prospérer et de croître si l’environnement dans lequel elles opèrent autorise une telle évolution. Certaines questions et problématiques ont été évoquées par Prof. Jelel Ezzine et Prof.Khaled HRAGHI ont trait aux politiques qui touchent l’ensemble de l’économie et, partant, le contexte général dans lequel les PME doivent agir. D’autres ont trait aux politiques et aux programmes qui visent plus spécifiquement à soutenir la création d’entreprise, à favoriser l’entreprenariat et à faciliter la croissance et la prospérité des PME déjà établies. D’autres encore concernent la mobilisation des ressources humaines, avec pour « promouvoir l’entreprenariat et les pme innovantes dans une économie mondialisée ».

eya3

(888)

1091 Total Views 3 Views Today

Les commentaires sont fermés.