jeudi , août 24 2017
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Neymar au PSG : « Mon coeur m’a guidé vers Paris »

Neymar au PSG : « Mon coeur m’a guidé vers Paris »

nay

LIGUE 1 – Pour sa première conférence de presse en tant que joueur du PSG, Neymar est revenu en longueur sur son choix de rejoindre le club parisien et de quitter le Barça. Le Brésilien assure qu’il avait envie de quelque chose de nouveau, de défis renouvelés, tout en affirmant que sa décision a été mûrement réfléchie et aucunement motivée par l’argent.

Grand sourire, costard-cravate cintré et boucles d’oreilles scintillantes. Pour sa première sortie publique depuis son arrivée spectaculaire au PSG, Neymar n’a pas fait dans la faute de goût. Aux côtés d’un Nasser Al-Khelaïfi radieux et visiblement heureux de cette arrivée, le Brésilien s’est prêté au jeu des questions-réponses traditionnel lors de sa conférence de presse au Parc des Princes devant une salle de presse blindée. Le tout pour délivrer un message simple : choisir le PSG est « un choix du coeur ».

Interrogé sur sa volonté personnelle de rejoindre le PSG, Neymar l’a expliqué assez simplement : « Je suis venu pour l’ambition du club, qui est similaire à la mienne. Je voulais quelque chose de plus grand, un plus grand défi. Mon cœur m’a guidé vers Paris. Je veux donner de mon mieux et aider ce club à conquérir des titres ».

Sur l’envie d’être la seule star

Interrogé sur sa volonté d’être la seule star d’une équipe, notamment pour avoir une chance de remporter le Ballon d’Or, le Brésilien a réfuté cette idée, affirmant simplement que c’est l’envie d’un nouveau défi qui l’avait envoyé vers la capitale française : « Ca n’a pas joué dans ma décision. Mon désir est seulement lié à une envie d’un nouveau défi. Je me sentais bien à Barcelone, je ne cherchais pas à être la star. Je suis venu chercher quelque chose de nouveau. Mais croyez-moi, c’était la décision la plus compliquée de ma vie ».

Sur l’argent comme principale motivation

Alors, pourquoi quitter Barcelone ? L’argent peut-être avec ce contrat XXL ? « Je n’ai jamais été motivé par l’argent. Ca n’a jamais été ma première motivation. Les gens ne connaissent pas ma vie. Je suis toujours mon cœur. L’argent n’a rien à voir avec ça ». Présent à ses côtés, Nasser Al-Khelaïfi en a remis une couche sur les motivations de Neymar pour rejoindre Paris : « Neymar est venu ici car il croit au projet. Il pourrait avoir beaucoup plus d’argent ailleurs. Il aime le football. »

Sur le prix record de son transfert et le règlement de la clause

Neymar ressent-il une pression particulière maintenant qu’il pèse 222 millions d’euros ? Visiblement non. Le Brésilien préfère s’en sortir par une pirouette : « Un fardeau ? Non, j’ai le même fardeau qu’hier. 69 kilos (rires) ». Avant d’enchaîner empreint de lyrisme : « Mon prix n’est pas un poids. Je suis simplement heureux… Si le bonheur pèse, alors je suis plus lourd ».

Nasser Al-Khelaïfi a ensuite repris la parole pour revenir sur ce transfert hors-norme. Neymar était-il trop cher ? « Posez-vous la question dans deux ans. Dans deux ans, peut-être pas. Je ne pense vraiment pas que c’est un transfert cher car on va gagner plus d’argent avec lui. C’est un projet entre Neymar et nous. Associer la marque Neymar et la marque PSG sera puissant ». Puis, un peu plus tard, le président parisien a levé les doutes concernant le paiement de la clause : « C’est le PSG qui a payé le Barça, pas Neymar »

Sur la possibilité de jouer contre Amiens

C’est une possibilité qui a rapidement été avancée. Et si Neymar jouait dès samedi face à Amiens (17h15) ? Visiblement, le feu-follet brésilien a le feu aux jambes : « J’ai faim de foot, je suis prêt à commencer demain. Je suis prêt, allons-y ». Unai Emery sait ce qu’il lui reste à faire.

Sur le tweet de Piqué

C’était l’un des épisodes les plus marquants du feuilleton qui a tenu en haleine le monde du football : le tweet « Se queda » (« Il reste ») de Gerard Piqué. Un tweet que Neymar ne voulait pas voir publié, comme il l’a expliqué. « C’était un moment de détente, on déjeunait tranquille et il a mis cette photo sur Twitter. Je n’avais pas encore pris ma décision. Dans ma tête, j’hésitais encore beaucoup. Mais j’ai beaucoup de respect pour lui, c’est un grand ami. Je lui souhaite tout le bonheur du monde. »

Une quarantaine de minutes plus tard, des photos avec son numéro 10 flambant neuf (« le maillot du PSG lui va comme un gant » a même confié le président parisien) et Neymar s’en est allé. Avec un dernier mot tout sourire adressé aux supporters parisiens : « Oh yeah ». Sûrement le bruit que le Parc fera lorsque ses premiers dribbles feront mouche pour la première fois.

 

  (92)

104 Total Views 1 Views Today

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*