dimanche , février 25 2018
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / peut on vraiment démettre Chedli Ayari de ses fonctions‽

peut on vraiment démettre Chedli Ayari de ses fonctions‽

H

Le point.tn

un piège verrouillé par excellence des lois minées d’avance et

taillées sur mesure rend la décision de démettre chedly ayari de ses fonctions suspendu  même si elle est voulue par le président de la république. Tout est en otage et tout est  au service des causes les plus abjectes « le pillage et la destruction du pays » au su et au vu de tout le monde. Ce sujet a été traité par l’activiste politique  hédi Mohamed dans un post publié sur sa page officielle facebook.

« Ce que nous voyons en surface n’est rien devant ce que nous ne voyons pas et qui existe en profondeur… En fait, de l’iceberg, nous ne voyons qu’un petit bout apparent… Plus je regarde les choses, plus je m’aperçois de l’ampleur et l’étendue des dégâts infligés au pays, par le fléau islamo-mafioso-terroriste… J’ai parlé hier de la loi qui gère les associations et qui devait servir de base pour contrôler leurs activités… Elle est simplement vide, vide, vide… et c’est le cas de toutes les autres… Aujourd’hui, je me demande si on peut vraiment démettre Chedli Ayari de ses fonctions, même si la chose est voulue par le président de la république et le chef du gouvernement… Il faudrait aussi une majorité absolue de 109 voix, dans le parlement, pour le démettre… Ce n’est pas garanti d’avance, à moins d’un « consensus » au préalable… Il suffit donc de quelques absences, « bien payées » pour ne pas y arriver… Là aussi, le problème est dans le statut de la banque centrale, voté par notre pseudo-parlement… Il faut dire que toutes les lois avaient été minées d’avance et taillées sur-mesure pour servir une cause des plus abjectes et faciliter le pillage et la destruction de tout le pays… et ça, tout le monde le sait, tout le monde le voit et tout le mondes s’était fait complice… Le mérite revient donc et surtout à nos députés, aux gouvernements qui se sont succédés, à notre société civile et à nous-autres aussi… Tout le monde est allé par ses propres pieds dans le piège… Ceux qui crient aux scandales sont eux-mêmes les faiseurs de scandales, des acteurs et des complices… Très franchement, je ne vois pas comment sortir du piège fermé et bien verrouillé… Réviser lesdites loi ?… Les déminer ?… Mais comment et par qui ?… Par le gouvernement ?… Non, en tant qu’exécutif, il n’a aucune autorité sur le parlement, tout au plus il peut présenter des projets et attendre… Par le président ?… Oui et non… Il a le pouvoir de dissoudre le parlement, dans certaine conditions… Il ne le fera jamais, puisqu’il est complice et il se mettrait une corde dans le cou… Par le parlement ?… Impossible… Il n’y a que des marionnettes et des menteurs… Ne reste donc que deux alternatives envisageables : Le coup d’état militaire ou le soulèvement populaire et un bon « tamarroud », comme ce fut le cas en Egypte… Le peuple qui a mandaté tout ce petit monde est le seul à pouvoir révoquer tout le monde… Deux choix utopiques, irréalisables, dangereux, invraisemblables… Il faudrait pourtant chercher une solution pour sortir du marécage, autrement, on s’enfonce un peu plus chaque jour… C’est aux tunisiens eux-mêmes de trouver cette solution… »
 

  (278)

289 Total Views 2 Views Today

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*