Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Salon « SITIC Africa 2018 » : les délégations africaines accueillies à l’UTICA

Salon « SITIC Africa 2018 » : les délégations africaines accueillies à l’UTICA

SITIC Africa (1)

A l’occasion de l’organisation du Salon International des Technologies de l’Information et de la Communication « SITIC Africa 2018 » qui se tient du 10 au 12 avril 2018 à Tunis, la fédération des technologies de l’information et de la communication relevant de l’UTICA a organisé, le lundi 9 avril 2018, une réception en l’honneur des délégations africaines participantes à ce salon. Etaient présents à cet événement, M.Samir Majoul, président de l’UTICA, M. Kais Sellami, président de la fédération des technologies de l’information et de la communication et des membres du bureau exécutif.

M. Kais Sellami, a souhaité dans son allocution, la bienvenue aux délégations africaines et présenté l’UTICA, ses structures, ses missions et son rôle dans la promotion de l’économie nationale.
M. Samir Majoul président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat a ensuite pris la parole pour exprimer le plaisir de recevoir les délégations africaines au siège de l’UTICA, la maison du patronat tunisien, souhaitant que leurs rencontres avec les entreprises du secteur numérique tunisien aboutissent à des partenariats durables et à haute valeur ajoutée. Il a souligné que la Tunisie accorde une place stratégique au secteur numérique et dispose d’un capital expérience et compétences important qui lui permet de jouer  pleinement son rôle de hub dans ce secteur entre l’Europe, l’Amérique, l’Asie et l’Afrique.
M. Majoul a ajouté que l’UTICA a toujours agi pour développer le numérique et l’ouvrir a ses partenaires africains et du monde. Elle a jouer son rôle de force de proposition active et à partager son expérience avec ses homologues africains pour coproduire et co-développer dans un secteur digital qui évolue tous les jours
La parole a été ensuite donnée aux chefs des délégations africaines qui ont été unanimes a affirmer que leurs  délégations représentaient aussi bien les entreprises du secteur public que privé. Ils ont également mis l’accent sur l’importance du numérique pour accélérer le processus de développement économique en Afrique. Ils ont aussi souligné l’importance de la coopération sud-sud qui doit être gagnant-gagnant et permettre le partage d’expérience et favoriser une plus grande exploitation des compétences africaines.

(88)

Les commentaires sont fermés.